Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale et de la Recherche publique

Bienvenue au
Ancien site Sgen-CFDT du Tarn et Garonne (82)

  • Accueil
  • >> Métiers
  • 17 décembre 2010

    Le Ministère vous souhaite de Bonne Fêtes... Tous les chiffres pour Midi-Py et pour la France

    A la veille des vacances de Noël, le ministère vient de préciser sa copie sur les suppressions de postes dans l’Education Nationale. La claque va être énorme....

    NATIONALEMENT :

    -  1er degré : - 3 367 postes
    -  2° degré : - 4 800 postes
    -  Administratifs : - 600 postes

    SUR L’ACADEMIE

    Le Sgen-CFDT s’attendait à une mauvaise copie, c’est en fait une catastrophe pour les 8 départements de notre académie.
    -  Pour les écoles maternelles et élémentaires : 150 suppressions de postes sont annoncées. Le triste record des suppressions de postes (-102 postes en 2009) a été pulvérisé.
    -  Le 2nd degré n’est guère mieux loti puisque nos collèges et nos lycées vont perdre 32 postes d’enseignants.
    -  L’académie va perdre 23 postes d’administratifs. Cela va encore rendre plus périlleuse la mission de ces même personnels

    Toutes ces fermetures seront confirmées au CTP ministériel le mardi 21 décembre. Quel très mauvais cadeau à la veille des fêtes de Noël !

    Dès la reprise de janvier, le Sgen-CFDT entend mobiliser fortement tous les défenseurs du service public d’éducation.

    Rappel des dotations de l’académie de Toulouse.

    Rentrée 2007 Rentrée 2008 Rentrée 2009 Rentrée 2010 Rentrée 2011
    1er degré + 44 + 30 - 102 + 79 - 150
    2nd degré + 79 + 64 + 125 - 32
    Suppressions de postes : le Sgen-CFDT ne participera pas à un débat de mascarade

    Le Sgen-CFDT sera présent à l’ouverture du comité technique paritaire ministériel (CTPM) qui se tient ce mardi 21 décembre avec quasiment un seul point à l’ordre du jour : la répartition par académie des suppressions de postes annoncées dans le budget 2011.

    Le Sgen-CFDT, avec l’ensemble de la représentation syndicale, dénoncera la poursuite de cette politique comptable de restrictions qui met à mal le système public d’éducation.

    Le Sgen-CFDT dénonce ces annonces et une parodie de discussions qui ne permettent même pas l’examen des conséquences de cette politique sur le fonctionnement des établissements et des écoles, ni d’avoir une réflexion approfondie sur la répartition mise en œuvre.

    Comme la grande majorité des organisations syndicales de fonctionnaires, la CFDT a signé les accords de Bercy avec le Ministre de la Fonction publique qui ont conduit à la loi du 5 juillet portant sur la rénovation du dialogue social dans la fonction publique. Et pourtant, le ministère de l’Éducation nationale continue à agir comme si de rien n’était, la récente signature d’un protocole d’accord avec une seule organisation syndicale fût-elle majoritaire dans un corps en est l’exemple concret.

    C’est pourquoi, en marquant son attachement à un véritable dialogue social, le Sgen-CFDT quittera la séance aussitôt après les déclarations préalables en refusant de participer à un simulacre de concertation.


    Pour connaître toutes les données pour chaque département et régions de France, regarder le document ministériel.

    Document ministériel  - 1.2 Mo
    Document ministériel


     

     

    À télécharger

    DOCUMENT MINISTÉRIEL ( >pdf - 1.2 Mo )