Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale et de la Recherche publique

Bienvenue au
Ancien site Sgen-CFDT du Tarn et Garonne (82)

  • Accueil
  • >> Revendic’
    action
  • 10 avril 2006

    Les syndicats Sgen-CFDT, SE-Unsa et Snuipp rencontreront l’Inspecteur d’Académie mardi à 14h. Il sera bien évident question du projet de réorganisation du RASED...

    Le Sgen-CFDT 82 s’associe à la demande de révision du projet (cf lettre du Collectif 82 des Enseignants de Rased* ) et en particulier le rétablissement des postes RASED tels qu’ils l’étaient en 2005 ; quels que soient leur statut et même s’ils étaient "gagés" comme l’indique l’IA ils sont plus que nécessaires pour répondre aux besoins du terrain.

    Nous regrettons également qu’il n’y ait plus de départs en formation en particulier sur l’option G. C’est également le cas dans beaucoup d’autres départements : ce n’est pas une raison !

    Certes, procéder en catimini au glissement en interne dans chaque circonscription des anciens rattachements administratifs aux nouveaux ne correspond pas à notre éthique. (Les remontées que nous avons eu ne font pas état de pressions individuelles des IEN.)

    Nous préférons bien évidemment la clarté inhérente à une CAPD.

    Mais quel est le risque aujourd’hui si tous les postes sont mis au mouvement ? : que des personnels en poste RASED aujourd’hui n’obtiennent pas leur propre poste... Il y aura des bonifications de barèmes pour mesures de carte scolaire, seront-ils suffisants ?...

    Pour autant il apparait nettement que suite aux mouvements des personnels, des enseignants qualifiés avec parfois de gros barèmes vont entrer dans le département.

    Nous voulons avoir des engagements et nous manquons d’éléments rassurants :
    Quelle sera la situation des personnels concernés à la rentrée ?

    Le Sgen CFDT 82 restera vigilant pour que les personnels en poste ne soient pas dans une situation pire après...

    *Le Collectif 82 des Enseignants de Rased s’est réuni le 08.04.06

    Ils ont produit une lettre adressée à l’Inspecteur d’Académie.

    Voci son contenu :

    Suite au CTPD , vous proposez d’une part , que 4 postes spécialisés Rased, soient fermés à Montauban pour la rentrée prochaine : 2 postes Rased option G et 2 postes Rased option E seraient pris sur la circonscription de Montauban 1 pour être redéployés sur les circonscriptions de Moissac, Castelsarrasin, Caussade et Montauban 2.
    D’autre part, vous faites peser la menace d’un mouvement généralisé pour les personnels des postes spécialisés, si nous refusons la décision, prise de manière unilatérale, de séparer géographiquement les postes de rattachement des différentes missions. Le collectif d’enseignants spécialisés du département, membres des RASED, a procédé à l’analyse de vos propositions . Suite aux 4 rencontres en circonscription IEN/Rased, nous dénonçons les pressions individuelles exercées sur des collègues -demande d’engagement individuel signé !- Monsieur l’Inspecteur d’Académie, il vous faut revoir ce projet !

    * Nous vous demandons expressément de renoncer à toutes les fermetures de poste de Rased sur Montauban1.

    * Nous vous demandons de réouvrir les deux postes G restés vacants à l’issue du dernier mouvement.

    * Nous vous demandons de confirmer officiellement le treizième poste de psychologue ainsi que la création du poste d’adaptation.

    * Nous vous demandons de reprendre l’effort de formation spécialisée consenti par le département jusqu’à votre arrivée ; aucun départ pour l’option G depuis juin 2004 malgré les candidatures et les besoins du terrain , mais aussi, pour l’option E , afin d’assurer aux 3 personnels sur poste, non formés, la formation officielle et nécessaire pour assurer leur mission.

    *Dans un second temps nous souhaiterions le rétablissement d’un espace de concertation et de dialogue concernant nos missions et nos champs d’intervention.

    Si la situation demeurait inchangée au prochain CDEN , nous serions prêts à prendre nos responsabilités : le risque existe d’un fort mouvement de protestation . Nous avons pris la décision d’interpeller , chiffres en main , parents , partenaires , media et autorités hiérarchiques, sur ce projet que nous jugeons contraire aux intérêts des élèves en difficulté, de leurs parents et de leur enseignant.

    Soucieux d’un service public d’Education de haute qualité

    Le Collectif 82 des Enseignants de Rased le 08.04.06

    Le Sgen-CFDT n’a pas pu être présent à cette réunion.