Logo

Syndicat général de l'Éducation nationale et de la Recherche publique

Bienvenue au
Ancien site Sgen-CFDT du Tarn et Garonne (82)

  • Accueil
  • >> Réflexions
  • 16 février 2011


    Sarkozy plus fort que l’INSEE ? La réalité des chiffres

    La note du CAS (conseil d’analyse stratégique) pointe la mauvaise place de la France dans la comparaison avec les taux d’encadrements scolaires de tous les pays de l’OCDE

    A la télé Sarkozy peut déclarer : "Depuis 20 ans, il y a 500 000 élèves en moins et 34 000 enseignants en plus". L’INSEE dit l’inverse : 127 000 élèves en plus (14 828 000 élèves en 1990, 14 955 000 en 2009) et 44 000 personnels en moins : (1 171 300 en 1990 contre 1 127 745 personnes en 2010 ".

    Et l’INSEE n’est pas seul de cet avis.

    Une note du Centre d’analyse stratégique CAS (organisme rattaché à Matignon) constate : "Notre pays est celui qui possède le plus faible nombre de professeurs par élève parmi les 34 membres de l’OCDE", loin derrière la Suède, très en dessous de la Grèce ou du Portugal. La situation du primaire est d’ailleurs particulièrement dégradée.

    Le CAS, dans un élan révolutionnaire préconise même "de cesser la systématisation du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux".

    Quand à la comparaison des traitements, la part du traitement annuel des enseignants comparée au PIB par habitant, nous place dans les dernières positions avec à peine 1%, quand l’Allemagne s’approche des 2%. Force est donc de constater que soit nous atteignons des sommets de malhonnêteté, soit le président est très mal informé par son premier ministre.

    Les documents sur le site du Centre d’Analyse Stratégique : http://www.strategie.gouv.fr/article.php3 ?id_article=1356

    Dossier sur le café pédagogique :

    http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/primaire/elementaire/Pages/120_centre_strat%C3%A9gique_emplois.aspx

    Dans son,« Tableau de bord sur l’emploi public 2010 » publié cette semaine, le Centre d’analyse stratégique (CAS), rattaché au Premier ministre, note en effet que parmi les pays de l’OCDE « la France présente le taux d’encadrement (nombre d’enseignants pour 100 élèves) le plus faible, tous niveaux et tous établissements confondus (publics et privés) avec seulement 6,1 enseignants pour 100 élèves ». Avec, précise-t-il, des taux plus faibles encore dans le primaire et dans l’enseignement supérieur, quand il est « médian » pour le secondaire. L’étude souligne aussi « une part importante d’emplois d’appui de nature administrative », un salaire pour les enseignants « faible en comparaison internationale ». Ils sont en fait parmi les plus mal payés, avec ceux de Suède et de Norvège.. La part importante du PIB (Produit intérieur brut) a été souvent avancée pour contredire ceux qui jugent l’effort insuffisant en matière de budget dédié à l’enseignement. Le CAS bat en brèche cet argument en signalant que si cette dépense constitue effectivement une part plutôt élevée du PIB (6,7%)... c’est surtout dû à un effet masse : la population en âge d’être éduquée constituant elle-même une part importante.

    Dans Les Échos (daté 11 et 12 février 2011) Thierry Cadart, secrétaire général du SGEN-CFDT « Ce qui est intéressant, c’est que ces données montrent clairement que nous ne sommes pas dans un régime de surdimensionnement ».

    Des arguments forts qui ne manqueront pas d’être utilisés dans les revendications lors de la préparation de la Carte scolaire (CDEN mercredi à 16h à la Préfecture) et notamment dès le 19 mars prochain lors du grand rassemblement académique à Toulouse avec le Collectif "Un pays, un avenir" la prochaine journée unitaire d’action contre le budget de l’Éducation Nationale.|

    Plusieurs autres articles intéressants ont repris ces chiffres et même le Figaro a un propos disons étonnant

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/02/14/01016-20110214ARTFIG00745-les-eleves-francais-ont-moins-de-profs-que-leurs-voisins.php

    http://www.lemonde.fr/education/article/2011/02/14/la-france-derniere-de-l-ocde-pour-l-encadrement-des-eleves_1480128_1473685.html